• banner

Keynote de cloture : De l’intelligence artificielle et ses applications en santé à la singularité technologique

DSCF8850

Intervenants :

  • Jean-Gabriel Ganascia

    Jean-Gabriel Ganascia

    Professeur université Pierre et Marie Curie
    Membre senior de l’Institut Universitaire de France
    Directeur adjoint du Labex OBVIL
    Directeur de l’équipe ACASA du Laboratoire d’Informatique de Paris 6 – LIP6 (UMR 7606 CNRS – UPMC)


    Jean-Gabriel Ganascia est professeur (classe exceptionnelle) d’informatique à l’université Pierre et Marie Curie (UPMC). Il poursuit ses recherches au LIP6 (Laboratoire d’Informatique de l’université Paris 6) où il dirige l’équipe ACASA. Il est aussi directeur adjoint du laboratoire d’excellence (Labex) OBVIL au sein duquel les équipes de littérature de l’université Paris-Sorbonne coopèrent avec les informaticiens de l’UPMC sur le versant littéraire des humanités numériques. Jean-Gabriel Ganascia est un EurAI (European Association for Artificial Intelligence) fellow, un membre senior de l’Institut Universitaire de France et le président du COMETS qui est le comité d’éthique du CNRS. Ses activités de recherche portent actuellement sur l’apprentissage machine, sur la fusion symbolique de données, sur l’éthique computationnelle, sur l’éthique des ordinateurs et sur les humanités numériques.

    Ses deux derniers livres sont :
    • Le mythe de la Singularité : faut-il craindre l’intelligence artificielle ?, éditions du Seuil, 2017
    • L’intelligence artificielle : vers une domination programmée ?, éditions du Cavalier Bleu, 2017

    Plus d'infos : http://www-poleia.lip6.fr/~ganascia Commandez le livre "Le mythe de la Singularité : faut-il craindre l’intelligence artificielle ?"

    Read more

  • Philippe Soueres

    Philippe Soueres

    Chercheur au LAAS.
  • Alain Viguier

    Neurologue dans le CHU de Purpan à Toulouse

Présentation :

Vaporisation et migration de l’être sur une machine avant sa réintégration dans un corps d’emprunt robotisé puis sa conservation indéfinie… Tel serait, selon les chercheurs de l’université de la Singularité, les conséquences inéluctables du développement de l’intelligence artificielle.

Comment souscrire à cette promesse d’immortalité ? Comment ne pas s’inquiéter d’un tel cataclysme qui adviendra nous dit-on à l’horizon de l’an 2045 ?

Après avoir exposé les fondements de l’intelligence artificielle, discipline scientifique reconnue, nous montrerons que cette fable n’a pas de fondements tangibles et que l’on doit plutôt soupçonner, derrière ces prophéties, le fumet d’un nouvel opium des peuples. Nous terminerons cet exposé en mettant en évidence l’apport de l’intelligence artificielle dans le monde contemporain en l’illustrant avec quelques applications dans le domaine de la santé.

Informations pratiques :

  • Horaire : 18h00 - 19h00
  • Salle : Hemicycle